Le batch cooking, nos astuces pour le réussir !

Après la lecture de notre article sur le batch cooking, vous avez craqué et souhaitez le mettre en pratique, mais vous êtes encore dans le flou ?

 

Pas de panique, Fanny, Chef de projet chez Boulanger, mariée (petite anecdote… à un boulanger-pâtissier) et maman de 2 garçons de 8 et 5 ans. Elle nous donne ses 5 commandements pour réussir son  batch cooking.

 

“J’aime beaucoup cuisiner pour ma tribu autant le salé (les repas quotidiens) et le sucré (confection des goûters). Le batch cooking me permet d’avoir des plats frais et fait maison tous les jours à table en consacrant environ 3h par semaine à cette tâche. Le batch cooking me permet également de faire des économies : je n’achète que ce dont j’ai besoin. Ce qui me permet aussi de ne pas gaspiller. »

 

Mes 5 commandements:

1/  Le nombre de repas pris à la maison tu calculeras.

 

Il est important d’identifier le nombre de repas pris à la maison la semaine et les nombres de présents le week-end aussi.

Si vos enfants mangent à la cantine, il ne vous reste plus qu’à gérer les repas du soir, et ceux du week-end. Ainsi, je sais que je dois acheter tant de yaourts, de fruits…

 

2/ Le choix du menu de la semaine en famille tu feras avant les courses.

 

Je demande “vous voulez manger quoi ?” En fonction de leur proposition,je les répartis dans la semaine. Un soir par semaine, je suis au sport. Ce soir-là une tradition “pâtes” s’est instaurée. Je veille à ce que les légumes soient de saison. Nous achetons ce dont nous avons besoin uniquement.

Je m’inspire aussi sur Pinterest pour trouver des idées et ne pas avoir l’impression de toujours manger la même chose.

Nous avons des repas “institutionnels” par ex : le samedi c’est apéro dînatoire ou repas sucré. Le dimanche soupe…

 

3/ Bien équipée en plat de cuisson et boîte de conservation en verre, tu seras.

 

Les boîtes de conservation en verre sont très pratiques. J’en ai de plusieurs tailles. Ce qui me permet de garder au frais des légumes prédécoupés, ou de congeler des gratins directement dans le plat de cuisson et ainsi, pouvoir le réchauffer le soir. Je peux donc utiliser ce temps pour moi ou mes enfants.

 

4/ Le samedi, tu cuisineras.

 

Le matin c’est le saler pour la semaine. En fonction du jour où le plat est prévu, je choisis ma boîte de conservation et direction le frigo ou le congélateur.

L’après-midi, c’est l’atelier pâtisserie. Je préfère que les garçons mangent des gâteaux faits maison pour leur goûter. Nous choisissons ensemble les recettes et faisons cookies, madeleines, sablés pour la semaine.

 

5/ Tous les soirs, un plat frais à table tu mettras.

 

Pour les plats congelés, il faut ‘juste’ penser à les sortir du congélateur la veille. En rentrant du travail, je mets à réchauffer au four. Pendant ce temps, je discute avec tout le monde. Nous prenons les bains. Certains soirs, nous avons même un peu de temps pour une partie de Uno.

 

 

 À vous de jouer !

3 commentaires sur “Le batch cooking, nos astuces pour le réussir !

  1. A tout hasard je pratique ce système depuis environ 35 ans mais ne l’appelais pas «  batch coking «  mais simplement préparation des menus……je suis à présent seule et continue ce principe qui permet prévoir les ingrédients des plats de s’assurer de l’equilibre des repas sans l’angoisse de l’improvisation. Que du positif

    1. Une véritable experte du batch cooking 🙂 N’hésitez pas à nous partager vos astuces sur le sujet, nous sommes preneurs !
      Bonne journée,
      L’équipe Boulanger

  2. Bonjour
    Super je suis mamie de 7 petits enfants
    5 filles de plus par plaisir j ai effectué un congé individuel cap cuisine et pâtisserie
    Bonne organisation
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Astuce proposée par

Fanny C.

Chef de projet chez Boulanger et maman de 2 enfants, Fanny est une adepte du batch cooking et elle nous dit tout !

Produits associés